Le Team Flixecourt vous souhaite de bonnes fêtes de fin année 2023 !

Que 2024 nous permette de vivre pleinement notre passion !!!

Le club de Flixecourt est une association à but non lucrative dont l’objet est la pratique du cyclisme en générale. Le club est affilié à l’Ufolep et à la FFC.

Couverture pour Team Flixecourt 80 - Cyclisme
1,196
Team Flixecourt 80 - Cyclisme

Team Flixecourt 80 – Cyclisme

Communication du club cycliste "Team Flixecourt 80"

Dimanche dernier Amandine Trouillet termine 5 éme de l’épreuve GS et 🥇féminine sur la course de Curchy. Sur la medio Fondo Ventoux, Virginie Crehen, Elsa Petitnot et Audrey Soirant sont Finishers. Sur le Grand Fondo, Micka Cavel et aussi Finisher. Micka est devenu ce jour un cinglé du Ventoux en cumulant les montée par Malaucène, Bedoin et Sault en une seule journée.Bravo à tous ! Voir plusVoir moins
Encore un compte rendu sympathique de l’équipe des Déjantés de St Léger présent sur le 450 km du Gravel Flix’Tour !Vendredi 7 et samedi 8 juin 2024 – Le Gravel Flix’tour du TF80.Sortie Vtt Flixtour 2024, du bleu sur les deux plus grande distances, avec Stan sur le 450km, Olivier et Aurore y seront aussi mais sous les couleurs du TF80 pour un départ vendredi 7 a 18h, pour un roulage de 200 bornes de nuit, et normalement 250km dans la journée du samedi, si possible en même temps que le groupe Sylvie, Gregor et Dom qui eux démarraient leur rando de 250km le samedi a 6h du mat. Ils n’arriveront malheureusement pas a se retrouver le samedi. Un sacré périple de nuit pour Stan, mais il sera malheureusement contraint a l’abandon au environ du 400ieme kilomètre, plus possible d’avancer, les jambes en béton…Bravo tout de même a lui car la nuit a été très fraiche et 400 bornes ce n’est pas rien.Pour le groupe des 250km, je vous laisse avec le résumé de notre Molière, dans « les fourberies de Gregor », qui sait comme personne résumer ses périples sur deux roues, sur ce récit épique en trois actes, je vous souhaite une bonne lecture…Gravel Flix’Tour 2024, pour le 250km…Bon nous quand il est écrit "gravel" on sort les VTT… Départ à 6h00 (avec un peu de retard, logique). Arrivé sur place à 5h50, je suis "LARGE" pour le départ de 6h00. Garé à côté de la Dom-mobile qui elle même est Garé à côté de la Sylvie-mobile, en voiturier, notre président Alain Malherbe lui même. Bon OK, moi je n’ai pas la plaque de cadre, ni le sac avec cadeaux… bref, classiquement à la bourre. Lors du retrait des éléments d’inscription, je croise Aurore et Olivier qui arrivent de leur périple nocturne (200km d’échauffement) avant d’attaquer les 250km que nous sommes censé réaliser. L’inquiétude me vient quand je croise le regard d’Aurore accompagné d’un petit, tout petit "c’est éprouvant", et bien, croyez moi si vous voulez mais j’avoue avoir eu un doute sur mon idée géniale de m’inscrire à une distance pareil.Je reviens à la voiture…Dom m’apprend que Hubert (Hallenbike) a arrêté la galère transit de froid à la fin du 200km.-ACTE 1 (Mais qu’allait il faire dans cette galère…)Aller hop, je fixe la plaque, je prend des trucs à manger dans mes poches, je prend la pose photo pour le président (devant, de profil, de face, de côté, la main dans les cheveux, en faisant la moue, avec le vélo, avec les copains, à la voiture, à la ligne de départ, à côté du vélo, sur le vélo…) ayé je démarre le GPS et on part… Sauf que ce GPS me dit "mise à jour" moi, pas bien réveillé, je dis oui… (Quel con, manquera 1 a 2km…) bon, en tous cas, je pédale et je garde l’équilibre, le début est donc prometteur. Dom en tête, Sylvie et moi en mode, papotage… Sylvie m’explique qu’elle a amélioré sa technique de chargement (nouveau sac de selle, beaucoup plus grand) elle a donc pris :-gâteaux-bonbons-boissons-sandwichs-barres énergétiques-matériel de réparation -couverture de survie-vêtements-etc…On va pouvoir ravitailler les supermarchés sur la route, impeccable. Nous avons une mission, muni d’un petit carnet nous devons aller faire tamponner dans certaines communes auprès de commerçants pour valider notre passage. Chemin de halage puis direction Airaines, puis Oisemont.Rambures et son château, photo oblige (Pause pipi aussi). On part vers le sud, descente sur route ou je vais atteindre la vitesse de 64km/h quand même. Jolie vallée, nous suivons un cours d’eau qui nous amène à Blangy-sur-Bresle (1er lieu à la recherche d’un commerçant tamponneur), nous rentrons chez un coiffeur qui surpris joue le jeu. Au passage, nos casques sont bien plus élégants que ceux utilisés pour faire les soins capillaire (je ne peux pas trop donner d’explications, le soin capillaire est un peu mon rdv en terre inconnue à moi). On repart, et sortie de Blangy… Mon GPS bip "montée à venir sur 4km, dénivelé de 165m", pensant que le GPS déconne, 4km plus tard… en fait non. Forêt entre Blangy et Gamaches superbe avec des montées suivies de descentes, ou des descentes précédées de montées. Etangs de Bouvaincourt, puis piste cyclable jusque Mers Les Bains. La météo devient (triste), nous avons un ravito sur le tracé prévu à Mers… Bon, sur les hauteurs… Nous trouvons GweNnAËlle (TF 80) qui nous accueil avec sourire, bonne humeur, et aussi : Céréales, fruits, eau, TUC (la base).-ACTE 2 (Mais qu’allait il faire dans cette galère.. )On repart, par une grimpette jusqu’aux hauteurs les plus hautes des falaises du secteur. Photo pour immortaliser, je commence à calculer que:Selon le coefficient de marée, la force du vent, le taux d’ensoleillement, l’âge du capitaine, le nombre de chute que je comptabilise, la température moyenne du mois de mai 2024… Nous avons réalisé 75% des dénivelés positifs prévu et 30% de la distance, donc en gros, ça va être "easy" pour boucler la sortie. Bois de Cise, en version col de montagne (en descente, comme en montée) puis Ault… Et la, ma super-meilleure-top copine Sylvie sort de son sac de l’or, de la douceur, du bonheur à l’état pur… (des fraises TAGADA) GENIAL. Direction cayeux par chemin de "cayeux" 5km de galets interminables… Puis, Le Hourdel, par chemin de sable et direction St-Valery par la baie de somme. Pause photo moutons des prés salé pour Sylvie et moi, Dom ayant pris de l’avance pour s’installer au mieux pour nous photographier. St Valery, ou nous devons trouver un commerçant et faire tamponner notre carnet, nous déciderons de joindre l’utile à l’agréable en jetant notre dévolu sur une boulangerie avec sandwich jambon-beurre qui retape, c’est que du bonheur même. 125km (on est à la moitié) il est 14h… Départ par chemin de halage, puis Noyelle, a partir de ce moment, vent fort de face (excellent pour le brushing) la galère commence. Vélo-maritime jusqu’au Crotoy, traversée du Crotoy avec effectivement tous les chemins vélo à contre-sens de la circulation (assez déroutant). Pause ravito au bord de plage avec pizza, salade, gâteau, boisson, chaise… (S’asseoir sur une chaise quand on est avec une tenue de vélo rembourré après 150km de vélo est un bonheur que je souhaite à tous de vivre… MDR). Le gars qui est au ravito nous indique qu’encore 15km de vent de face et après c’est tout dans le dos (sa notion de 15km reste relative…). Pendant que nous nous ravitaillons, une jeune femme arrive auprès du gars qui tient le stand et l’embrasse sur la bouche… (est-ce un code promo, on ne saura jamais, Dom n’a pas voulu l’essayer LOL). On part sur St Quentin En Tourmont… in-ter-mi-na-ble. Un monde de dingue sur les pistes cyclable, soit Dom gueule un coup pour que les gens se poussent, soit je fais des coin-coin-coin en guise de klaxon… (David Guetta souhaite d’ailleurs utiliser nos sons en guise de sample pour son prochain album). -ACTE 3 (Mais qu’allait il faire dans cette galère.. )Nous rejoignons Rue puis Vron. Sylvie passée experte dans l’art de récupérer de l’eau laissera Dom repartir de chez un autochtone avec la bouteille fixée à la sacoche. Forêt sortie de Vron (c’est certain la trace à été faite par Gwen… NCT oblige… il a fallut chercher pour passer entre les arbres…). Puis Regnière Ecluse et son magnifique château, perso j »adore. Forêt de Crécy, le GPS de Dom commence à l’agacer, heureusement ont est à 3.Canchy, toujours pas d’apéro chez Cédric, il va falloir trouver une solution à ce problème ‘récurent… LOL. St Riquier, avec Sylvie, on sait qu’on va valider notre passage au bar de l’abbatiale, il est 19h00… apéro bordel. En vue de la récupération à venir (à ce qu’il paraît la bière aide à la récupération) je prends une pinte 50cl, car je me connais, j’ai beaucoup besoin de récupérer. Il reste 50km… On prend la traversée du Ponthieu (ancienne voie ferrée convertie en piste cyclable) jusqu’à traverser Abbeville (28km/h de moyenne) me disant que la fin arrive, pour motiver les copains j’annonce le décompte "aller, encore 46km, aller, encore 45km, aller encore 44km…" sauf que ça paraît interminable entre mes annonces, je choisis donc de techniquement de « fermer ma gueule ». Mes compères ont un coup de mou, moi, bizarrement, je relance des les montées sans problème. Moulin d’Eaucourt, vue sur la vallée de la somme, magnifique, reste 25km (1/10eme), (1/2 rando de 50km) (une balade…). Descente vers Pont-Rémy pour le graal du jour (chemin de halage pour le final). Passage par maison du marais, ou je vais faire mon repas du soir en passant un nuage de moustiques bouche ouverte… je serai encore à mâcher à l’Etoile. Retour au point de départ, ou je fais une boucle de quelques mètres supplémentaires pour être certain que mon Strava affiche 250km et non 249km, faut pas déconner, je ne ferais pas ça tous les jours.Finisher donc avec 250,05km et 1500M de D+.Barbecue, frites, bière.Super sortie top.Merci les amis pour tout. Voir plusVoir moins